info
Curieux d'en savoir plus sur notre entreprise ? Retrouvez nos valeurs, nos engagements, et notre équipe passionnée par son métier de droner sur qui sommes nous.

Home / Non classé / Intelligence Artificielle: la prochaine évolution des drones ?

Intelligence Artificielle: la prochaine évolution des drones ?

Les drones sont mal vus par un certain public, car la fiabilité n’est pas toujours au rendez vous. Les constructeurs tentent de réduire à chaque nouveau modèle, les risques de crash. Et si la solution était l’intelligence artificielle ?

intelligence artificielle drone crash science

L’intelligence artificielle, une alternative aux capteurs d’obstacles?

 

De nombreux drones sont équipés de capteurs d’évitement d’obstacles. Mais ça ne fait pas réduire le nombre de crash. Des chercheurs de l’Université Carnegie Mellon ont travaillé sur une intelligence artificielle qui donnerait la possibilité au drone d’analyser l’environnement avec sa caméra. Le drone est capable d’apprendre car il est équipé d’un réseau de neurones. Ce système serait 2 à 10 fois plus performant que n’importe quel autre système de détection d’obstacles. Les tests ont été effectués sur un AR Drone de la marque Parrot.

drone parrot ar drone intelligence artificielle

Se crasher pour mieux redécoller

 

Comment les chercheurs ont-ils procédé ? En faisant crasher le drone

L’objectif était de mettre le drone en situation d’apprentissage, comme si un enfant apprenait à marcher. Il tombe souvent, mais avec de l’expérience il finit par trouver un équilibre.

Avec le drone c’est pareil. Les chercheurs l’ont confronté à plus de 11 000 collisions dans un environnement intérieur. Après plus de 40h de vol, le drone connaissait l’environnement et savait réagir dans de nombreuses situations. Par exemple, il sait comment réagir quand quelqu’un arrive dans sa direction, ou dans un couloir étroit avec des obstacles. Le réseau de neurones détermine si une action est bonne ou mauvaise grâce à toutes les situations auxquelles il a déjà été confronté.

Comme un dessin vaut mieux qu’un long discours, je vous laisse regarder par vous même:

Cette technologie peut devenir vraiment fiable et permettre de réaliser des vols autonomes que ce soit pour la livraison par drone ou de la surveillance. Aujourd’hui, le vol autonome doit être supervisé par un télé-pilote qui doit être capable de modifier la trajectoire à n’importe quel moment. Cela devient contraignant pour continuer de créer de nouveaux usages du drone.

ABOUT

Etudiant en communication à l’université Lumière Lyon 2, j'interviens au sein de Prodigo pour vous faire découvrir l'entreprise et ses activités.

Contact the author

ADD YOUR COMMENT