info
Curieux d'en savoir plus sur notre entreprise ? Retrouvez nos valeurs, nos engagements, et notre équipe passionnée par son métier de droner sur qui sommes nous.

Home / Actualités / Galileo: le système de positionnement européen sera prêt en 2020

Galileo: le système de positionnement européen sera prêt en 2020

Galileo pourrait permettre aux drones d’avoir des informations plus précises sur son positionnement, et donc permettre de développer encore plus leurs capacités.

galileo gps drone systeme positionnement

Qu’est-ce que Galileo ?

Galileo est le nom du projet de l’Agence Spatiale Européenne. L’objectif est de mettre en place un système de positionnement plus précis que les systèmes déjà en place. Actuellement, le GPS des américains est le plus utilisé, mais il existe également GLONASS qui est le système russe et COMPAASS/BEIDOU qui est le système chinois.

16 satellites ont déjà été envoyés en orbite et des services sont déjà disponibles. À terme, c’est 30 satellites qui tourneront autour de la terre pour permettre une géolocalisation avec une précision hallucinante. Le projet devrait être terminé en 2020 et sera ensuite disponible au grand public.

Quel est l’intérêt pour la pratique des drones ?

La précision de la géolocalisation pourrait atteindre une précision de l’ordre de 10 cm une fois le projet terminé. Cependant cette finesse sera réservée à des usages professionnels tels que le transport maritime, aérien et terrestre, les travaux publics, l’agriculture, les opérations de sauvetage…

Pour tous les autres usages, la précision est de l’ordre de 1 mètre ce qui reste plus précis que le GPS. Actuellement, le système de positionnement américain peut proposer une précision maximale de 15 mètres. L’intérêt pour les drones est d’avoir une fiabilité beaucoup plus importante. La surface de la Terre serait recouverte sur une quasi-totalité, ce que ne fait pas le système de positionnement GPS

De plus cela peut être pertinent pour certains usages comme la photogrammétrie. Le drone possède des informations beaucoup plus précises sur sa position. Le résultat de la photogrammétrie sera donc de meilleure qualité et beaucoup plus fiable.

Il faudra cependant avoir des appareils électroniques (drones compris) équipés d’une puce multi-système. Actuellement, très peu sont dotés de cette puce, ils devraient arriver en masse vers 2020, date de fin du projet Galileo.

Galileo: le système de positionnement européen sera prêt en 2020
5 (100%) 7 votes

ABOUT

Etudiant en communication à l’université Lumière Lyon 2, j'interviens au sein de Prodigo pour vous faire découvrir l'entreprise et ses activités.

Contact the author

Poster un commentaire